Actualités

ENGIE et ENGIE Axima aux côtés de l’Alliance For YOUth à Bruxelles

décembre 2016

La 2ème rencontre européenne de l’Alliance s’est déroulée dans l’enceinte du Parlement européen à Bruxelles,  le 15 novembre, en présence de Marianne Thyssen, Commissaire européen à l’Emploi qui a souligné la qualité des travaux menés par l’Alliance.

Durant cette journée, le mouvement paneuropéen s’est engagé à redoubler d’efforts afin de créer 230 000 nouvelles opportunités pour les jeunes européens entre 2017 et 2020.

ENGIE, membre de l’Alliance For YOUth depuis décembre 2015, ne cesse de renforcer son engagement en faveur de l’accès à l’emploi des jeunes générations notamment via l’apprentissage.

Lorsque la parole a été donnée aux jeunes, François Vallienne, apprenti en licence réfrigération industrielle chez ENGIE Axima, a partagé sa vision de l’apprentissage :

 « L’enseignement pratique qu’offre l’apprentissage est plus adapté à ma personnalité. C’est un moyen de devenir indépendant tout en acquérant une expérience professionnelle. »

L’apprentissage, un dispositif d’excellence pour former aux emplois de demain

L’adhésion à l’Alliance est une démarche naturelle pour ENGIE qui privilégie l’alternance pour l’accès à l’emploi des jeunes en offrant une formation de qualité et d’excellence professionnelle. Le Groupe comptait, à fin 2015, 4 000 alternants et s’est fixé de conduire 50 % d’entre eux à l’emploi à l’issue de leur formation.

Dans cette optique, le Groupe s’est également engagé dans plusieurs initiatives dont le Pact For Youth, l’expérimentation Erasmus Apprentis ou encore « Engagement Jeunes », plateforme interentreprises de recherche d’emploi à l’issue de l’apprentissage. 

Pour l’ensemble de son engagement, le Groupe a reçu le label de l’Association Jeunesse et Entreprise (AJE), récompensant son engagement auprès des jeunes.


*Lancée en juin 2014 par Nestlé, l’Alliance For YOUth est le premier mouvement privé paneuropéen, composé de 200 entreprises, qui se mobilise pour l’employabilité des jeunes ; ce mouvement s’inscrit dans « l’Alliance Européenne pour l’apprentissage » de la Commission européenne. Son objectif est d’améliorer les chances des jeunes générations pour accéder au monde du travail grâce à leur professionnalisation.